Archive for November, 2014

Guillaume Gallienne

Guillaume Gallienne, né le 8 février 1972 à Neuilly-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine, est un acteur, scénariste et réalisateur français, sociétaire de la Comédie-Française.

Guillaume Gallienne a reçu de multiples récompenses dont notamment 2 Molières (2010, 2011) et 5 Césars (2014).

La majorité de ses récompenses sont dues à son spectacle puis son film autobiographique, Les Garçons et Guillaume, à table !. Guillaume Gallienne y joue son propre rôle, ainsi que celui de sa mère, remportant à l’occasion de cette double performance le César du meilleur acteur.

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Guillaume Gallienne à la 39e cérémonie des César.

Données clés
Naissance 8 février 1972 (42 ans)
Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine, France
Nationalité Drapeau de la France France
Profession acteur
Films notables Jet Set
Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté
Les garçons et Guillaume, à table !
Yves Saint Laurent
Séries notables Les Bonus de Guillaume

Biographie

Fils d’un père français et d’une mère issue de l’aristocratie russo-géorgienne à la personnalité extravagante, Guillaume Gallienne est le troisième garçon d’une fratrie de quatre enfants ; il passe sa jeunesse dans le 16e arrondissement de Paris. Durant son enfance et son adolescence, il est complexé par sa faiblesse physique. Sa mère le distinguant de ses frères, il en arrive à considérer ne pas être un garçon comme eux, et adopte des attitudes féminines. Lui-même explique, par la suite : « J’ai décidé d’imiter les femmes et en particulier ma maman. Je jouais la fille dans ma chambre mais c’était surtout dans ma tête. Même encore maintenant, il y a des moments où je réagis comme une femme. On me prenait pour un effeminé, pour un homosexuel mais moi je me prenais pour une fille ». Cela le conduit, à l’âge de douze ans, à tomber en dépression. Il parvient à en sortir en « trouvant sa voix » grâce à un phoniatre et en consultant un psychanalyste. Cet aspect de sa biographie fournit plus tard la matière de son one-man-show Les garçons et Guillaume, à table !, qu’il adapte ensuite au cinéma.

Guillaume Gallienne suit d’abord une scolarité en hypokhâgne puis obtient une maîtrise d’histoire. Il découvre sa vocation de comédien à l’âge de 19 ans, à la suite du décès d’une cousine à laquelle il était très attaché : « Sa mort, un 24 décembre, m’a réveillé : si je peux crever demain, alors je veux faire du théâtre ». Il est élève au Cours Florent pendant trois ans ; il étudie ensuite au Conservatoire national supérieur d’art dramatique dans les classes de Dominique Valadié, Stéphane Braunschweig et Daniel Mesguich.

Dans les années 1990, il apparait dans des publicités télévisées telles que celles du label Promotelec ou de la Volkswagen Golf. Au cinéma, le grand public le découvre en 2000 grâce à son rôle dans Jet Set. En 2001, il fait la connaissance d’Amandine, styliste, qu’il épouse en 20055, surprenant ses parents qui le croyaient homosexuel : « Quand Amandine et moi on a annoncé nos fiançailles à mes parents, ils ne nous ont pas adressé la parole pendant 24h tellement ils étaient décontenancés ».

À la radio, le comédien prête sa voix à la lecture de grands textes de la littérature (Les Fleurs du mal de Baudelaire, Sodome et Gomorrhe de Marcel Proust…), sur France Inter notamment.

Dans un autre domaine, il s’associe en 2005 au danseur étoile Nicolas Le Riche pour écrire le livret de son ballet Caligula, donné par le ballet de l’Opéra de Paris, et six ans plus tard, il aide le chorégraphe russe Alexeï Ratmansky à adapter Illusions perdues (Honoré de Balzac) pour le ballet du Bolchoï.

En 2008, il se lance avec Claude Mathieu dans l’écriture d’un spectacle intime intitulé Les garçons et Guillaume, à table !, dans lequel il revient avec humour sur son enfance, l’éducation qu’il a reçue et les traumatismes qu’elle a pu engendrer.

De septembre 2008 à 2010, il anime dans l’émission Le Grand Journal sur Canal+ un module intitulé Les Bonus de Guillaume, dans lequel il imagine le bonus DVD d’un film à l’affiche.

Depuis septembre 2009, il anime chaque samedi l’émission Ça peut pas faire de mal sur France Inter, dans laquelle il lit des extraits d’œuvres littéraires.

Guillaume Gallienne en compagnie de son épouse à la 39e cérémonie des César.

En 2012, il participe à l’album de Juliette Gréco Ça se traverse et c’est beau, en lisant le texte Le Pont Juliette ; et chante dans l’album Le Bœuf sur le toit du pianiste français Alexandre Tharaud.

En 2013, il participe en tant que lecteur à l’émission de France Culture Le Gai Savoir en lisant des extraits de Marcel Proust. La même année, il réalise son premier long métrage, Les garçons et Guillaume, à table !, adaptation de son spectacle de 2008 où il incarnait déjà sa mère. Le film égale le record de nominations aux César du cinéma en étant présent dans 10 catégories.

Alors que l’attention des médias se porte sur ce film, Guillaume Gallienne y est revenu, dans l’émission Sept à Huit, pour y confier les similitudes avec sa propre jeunesse : il indique par exemple qu’il « a été obligé d’admettre très tôt qu’il ne pourrait jamais correspondre aux critères de masculinité qu’il y avait dans sa famille », et qu’il a été confronté à l’homophobie dès l’âge de 10 ans. Lui-même précise être bisexuel : « Dans la vie, j’ai toujours aimé les deux. J’étais tombé amoureux d’autres femmes avant et d’autres hommes. J’aurais pu faire la bonne rencontre avec un homme, il se trouve que ça s’est fait avec une femme. (…) Sexuellement, je peux aller partout, no limit, mais dans mon coeur, oui, il se trouve que vraiment j’aime ma femme ».

En 2014, Les garçons et Guillaume, à table !, remporte cinq Césars : meilleur film, meilleur acteur, meilleur premier film, meilleur montage et meilleure adaptation.

Guillaume Gallienne est le père d’un enfant, né en 2007. Lui et son épouse sont Russes orthodoxes.

À l’occasion des élections européennes de mai 2014, il s’affirme en européen convaincu dans une vidéo réalisée par Européens sans frontières où il incite les Français à aller voter.

Filmographie

En tant qu’acteur

Cinéma

Longs-métrages

Guillaume Gallienne en 2012 à l’avant-première de Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté.
  • 1992 : Tableau d’honneur de Charles Nemes : Castagnier
  • 1995 : Sabrina de Sydney Pollack : Assistant
  • 1996 : Un samedi sur la terre de Diane Bertrand : Apprenti bijoutier
  • 1997 : Jeunesse de Noël Alpi : Le lyonnais
  • 1997 : La Leçon de tango (The Tango Lesson) de Sally Potter : Pablo’s Friend
  • 1999 : Monsieur Naphtali d’Olivier Schatzky : Sommergan
  • 1999 : Une pour toutes de Claude Lelouch : L’agent immobilier
  • 2000 : Jet Set de Fabien Onteniente : Evrard Sainte-Croix
  • 2003 : Fanfan la tulipe de Gérard Krawczyk : Aimé Bonaventure Claudion Dominique de La Houlette
  • 2003 : Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran de François Dupeyron : Le Vendeur de voitures
  • 2004 : Narco de Tristan Aurouet & Gilles Lellouche : Samuel Pupkin
  • 2005 : Tu vas rire, mais je te quitte de Philippe Harel : Pierre-Louis
  • 2006 : Fauteuils d’orchestre de Danièle Thompson : Pascal
  • 2006 : Marie-Antoinette de Sofia Coppola : Comte Vergennes
  • 2006 : La Jungle de Mathieu Delaporte : Mathias Warkhevytch
  • 2006 : Mon colonel de Laurent Herbiet : Sous-préfet
  • 2007 : Le Candidat de Niels Arestrup : Sam
  • 2007 : Benjamin Gates et le livre des secrets (National Treasure 2) de Jon Turteltaub : Un officier de police à bicyclette
  • 2008 : Sagan de Diane Kurys : Jacques Quoirez
  • 2008 : Musée haut, musée bas de Jean-Michel Ribes : Max Perdelli
  • 2009 : Le Concert de Radu Mihaileanu : un critique
  • 2010 : Ensemble, nous allons vivre une très, très grande histoire d’amour… de Pascal Thomas : Hubert
  • 2010 : L’Italien d’Olivier Baroux : Jacques
  • 2012 : Confession d’un enfant du siècle de Sylvie Verheyde : Mercanson
  • 2012 : Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté de Laurent Tirard : Jolitorax
  • 2013 : Les garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne : Guillaume et la mère de Guillaume
  • 2014 : Yves Saint Laurent de Jalil Lespert : Pierre Bergé
Courts-métrages
  • 1994 : Les Flammes du désespoir de Guillaume Husson
  • 1996 : Putain de voleuses d’Edy Garbarski
  • 1996 : Sans doute lui de Shiri Tsour
  • 1997 : Fils de personne de Niels Dubost
  • 1998 : Pop-corn de Yannick Rolandeau : Troisième badaud
  • 1999 : Mon plus beau mariage de Guillaume Husson : Le prêtre
  • 2001 : Le Cœur sur la main de Marie-Anne Chazel : Le snob
  • 2001 : En scène ! d’Yvon Marciano
  • 2001 : L’Élu de Fouad Benamou
  • 2006 : Le Dernier Épisode de Dallas de Guillaume Husson : François
  • 2009 : L’Invitation de Niels Arestrup

Télévision

  • 1995 : Navarro (1 épisode)
  • 2002 : Patron sur mesure de Stéphane Clavier : Leduc
  • 2002 : Les Frangines de Laurence Katrian : Edouard
  • 2003 : La Bête du Gévaudan de Patrick Volson : L’abbé Pourcher
  • 2003 : Maigret (1 épisode)
  • 2006 : Monsieur Max de Gabriel Aghion : Max Jacob jeune
  • 2007 : Elles et moi de Bernard Stora : Robert
  • 2008 : Adieu De Gaulle, adieu de Laurent Herbiet : Bernard Tricot
  • 2008 – 2010 : Les Bonus de Guillaume (programme court de Canal+)
  • 2011 : Hard (série TV – saison 2) de Cathy Verney : lui-même

DVD

  • 2009 : Les Bonus de Guillaume
  • 2011 : Les Bonus de Guillaume, Volume 2

Doublages

Guillaume Gallienne au festival de Cannes 2009.
  • 2005 : L’homme de la lune (court-métrage) de Serge Elissalde : voix de Lazare
  • 2006 : U de Serge Elissalde & Grégoire Solotareff : voix de Lazare
  • 2010 : Le Voyage extraordinaire de Samy de Ben Stassen : voix de Alphonse le chat
  • 2010-2013 : Le Petit Prince (série télévisée) de Pierre Alain Chartier : voix du Serpent
  • 2012 : Sammy 2 de Ben Stassen : voix de Lulu la moustache
  • 2014 : M. Peabody et Sherman : Les Voyages dans le temps de Rob Minkoff : voix de M. Peabody (V. F. de Ty Burrell)
  • 2014 : Paddington : voix de l’ours Paddington (V. 0. de Ben Whishaw)

Voix off

  • Dans le secret du Conseil des Ministres, France 5, octobre 2013.

En tant que réalisateur

  • 2013 : Les garçons et Guillaume, à table !

Théâtre

Comédie-Française

  • Entrée à la Comédie-Française le 1er juillet 1998
  • Sociétaire le 1er janvier 2005
  • 513e sociétaire
  • 1996 : Mithridate de Racine, mise en scène Daniel Mesguich, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 1997 : La Vie parisienne de Jacques Offenbach, livret Henri Meilhac et Ludovic Halévy, mise en scène Daniel Mesguich
  • 1998 : Mère Courage et ses enfants de Bertolt Brecht, mise en scène Jorge Lavelli, Salle Richelieu
  • 1998 : La Tempête de William Shakespeare, mise en scène Daniel Mesguich
  • 1998 : Les Femmes savantes de Molière, mise en scène Simon Eine
  • 1999 : Andromaque de Racine, mise en scène Daniel Mesguich, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 2000 : L’École des maris de Molière, mise en scène Thierry Hancisse
  • 2000 : L’École des femmes de Molière, mise en scène Éric Vigner
  • 2000 : Le Misanthrope de Molière, mise en scène Jean-Pierre Miquel, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 2000 : Le Bourgeois gentilhomme de Molière, mise en scène Jean-Louis Benoît
  • 2000 : La Mère confidente de Marivaux, mise en scène Sandrine Anglade, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 2002 : Le Dindon de Georges Feydeau, mise en scène Lukas Hemleb
  • 2004 : Gengis parmi les Pygmées de Gregory Motton, mise en scène Thierry de Peretti, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 2004 : La Nuit des rois de William Shakespeare, mise en scène Andrzej Seweryn
  • 2004 : Molière/Lully, deux comédies-ballets de Molière, mise en scène Jonathan Duverger et Jean-Marie Villégier
  • 2005 : Les Bacchantes d’Euripide, mise en scène André Wilms
  • 2005 : Bouli redéboule de Fabrice Melquiot, mise en scène Philippe Lagrue, Studio-Théâtre de la Comédie-Française
  • 2006 : Saint François, le divin jongleur de Dario Fo, mise en scène Claude Mathieu, Studio-Théâtre de la Comédie-Française
  • 2007 : Les Temps difficiles de Édouard Bourdet, mise en scène Jean-Claude Berutti, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 2007 : Le Misanthrope de Molière, mise en scène Lukas Hemleb
  • 2008 : Fantasio d’Alfred de Musset, mise en scène Denis Podalydès, Salle Richelieu
  • 2010 : Fantasio d’Alfred de Musset, mise en scène Denis Podalydès, Salle Richelieu
  • 2010 : Les Trois Sœurs d’Anton Tchekhov, mise en scène Alain Françon, Salle Richelieu
  • 2010 : Un fil à la patte de Georges Feydeau, mise en scène Jérôme Deschamps, Salle Richelieu, Cheneviette et Miss Betting
  • 2011 : Les Trois Sœurs d’Anton Tchekhov, mise en scène Alain Françon, Salle Richelieu
  • 2011 : Un fil à la patte de Georges Feydeau, mise en scène Jérôme Deschamps, Salle Richelieu, Cheneviette et Miss Betting
  • 2012 : La Trilogie de la Villégiature de Carlo Goldoni, mise en scène Alain Françon, Théâtre Éphémère, Guglielmo
  • 2012 : Une puce, épargnez-la de Naomi Wallace, mise en scène Anne-Laure Liégeois, Théâtre éphémère
  • 2013 : Oblomov d’Ivan Alexandrovitch Gontcharov, mise en scène Volodia Serre, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 2014 : Lucrèce Borgia de Victor Hugo, mise en scène Denis Podalydès, Salle Richelieu

Hors Comédie-Française

  • 1994 : L’Histoire du soldat de Charles-Ferdinand Ramuz et Igor Stravinski, mise en scène Chun Yan Ning
  • 1995 : Baal de Bertolt Brecht, mise en scène Jean-Pierre Garnier, Festival de Sarlat
  • 1995 : Caligula de Albert Camus, mise en scène Carole Thibaut, Théâtre du Ranelagh
  • 1995 : L’Intervention de Victor Hugo, mise en scène Christian Croset
  • 1995 : Un caprice d’Alfred de Musset, mise en scène Rodolphe Sand, Bouffon Théâtre
  • 1996 : La Cuisine d’Arnold Wesker, mise en scène Victor Gauthier, Théâtre du Soleil
  • 2008 : Les garçons et Guillaume, à table ! de Guillaume Gallienne, mise en scène Claude Mathieu, Théâtre de l’Ouest Parisien
  • 2009 : Les garçons et Guillaume, à table !, tournée
  • 2010 : Les garçons et Guillaume, à table !, tournée, Théâtre de l’Athénée-Louis-Jouvet
  • 2010 : Valère Novarina, lecture, Théâtre de l’Odéon

Livres audio

  • Miss Marple d’Agatha Christie, Éditions Thélème, Paris, 2004.
  • Le Meurtre de Roger Ackroyd d’Agatha Christie, Éditions Thélème, Paris, 2004.
  • Meurtre en Mésopotamie d’Agatha Christie, Éditions Thélème, Paris, 2004.
  • Mort sur le Nil d’Agatha Christie, Éditions Thélème, Paris, 2004.
  • À la recherche du temps perdu (Intégral), de Marcel Proust lu par André Dussollier, Lambert Wilson, Robin Renucci, Michael Lonsdale, Denis Podalydès et Guillaume Galienne, Éditions Thélème, Paris, 2006.
  • Le Côté de Guermantes (1&2), de Marcel Proust, avec la participation de Robin Renucci, Éditions Thélème, Paris, 2006.
  • Sodome et Gomorrhe de Marcel Proust, Éditions Thélème, Paris, 2006.
  • Correspondance avec sa mère, de Marcel Proust, avec la participation de Catherine Salviat, Éditions Thélème, Paris, 2006.
  • Les Fleurs du mal de Charles Baudelaire, Éditions Thélème, Paris, 2006.
  • La Chartreuse de Parme de Stendhal, Éditions Thélème, Paris, 2008.
  • Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas, Éditions Thélème, Paris, 2008.
  • L’Art et la manière d’aborder son chef de service pour lui demander une augmentation, de Georges Perec, Éditions Thélème, 2012.

Récompenses et distinctions

Récompenses

  • 2010 : Molières 2010 : Molière de la révélation théâtrale masculine pour Les garçons et Guillaume, à table !
  • 2010 : Prix SACD nouveau talent humour/one man show pour Les garçons et Guillaume, à table !
  • 2011 : Molières 2011 : Molière du comédien dans un second rôle pour Un fil à la patte
  • 2012 : Prix Raymond-Devos du ministère de la Culture et de la Communication français
  • 2013 : Prix Michel-d’Ornano : Les garçons et Guillaume, à table !
  • 2013 : Prix du public au Festival du film francophone d’Angoulême pour Les garçons et Guillaume, à table !
  • 2013 : Valois d’or au Festival du film francophone d’Angoulême pour Les garçons et Guillaume, à table !
  • 2013 : Prix découverte au Festival international du film francophone de Namur pour Les garçons et Guillaume, à table !
  • 2014 : Prix Lumières 2014 : Meilleur acteur pour Les garçons et Guillaume, à table !
  • 2014 : Étoiles d’or du cinéma français 2014 : Meilleur premier rôle masculin et Meilleur premier film pour Les garçons et Guillaume, à table !
  • 2014 : César 2014 pour Les garçons et Guillaume, à table ! :
    • Meilleur film
    • Meilleur acteur
    • Meilleur premier film
    • Meilleure adaptation
  • 2014 : Globe de cristal 2014 : Meilleur acteur pour Les garçons et Guillaume, à table !
  • Trophées francophones du cinéma 2014 : Trophée francophone de l’interprétation masculine pour Les garçons et Guillaume, à table !

Nominations

  • Molières 2009 : Nomination au Molière du comédien dans un second rôle pour Fantasio
  • Globe de cristal 2014 – Nomination pour le globe du Meilleur Film


De: fr.wikipedia.org

BO de "Hunger Games : La Révolte", partie 1 par James Newton Howard

Hunger Games : La Révolte, partie 1 (The Hunger Games: Mockingjay – Part 1) est un film américain de science-fiction dystopique de Francis Lawrence, mettant en scène le personnage principal Katniss Everdeen interprété par Jennifer Lawrence et faisant suite à Hunger Games (2012) et à Hunger Games : L’Embrasement (2013). Cette adaptation du roman éponyme de Suzanne Collins, le troisième et dernier de la série, est divisée en deux parties à l’écran, dont celle-ci est sortie en novembre 2014 et la deuxième en novembre 2015.

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original

Données clés
Titre original The Hunger Games: Mockingjay – Part 1
Réalisation Francis Lawrence
Scénario Danny Strong
Acteurs principaux

Jennifer Lawrence
Josh Hutcherson
Liam Hemsworth
Woody Harrelson
Donald Sutherland

Sociétés de production Color Force
Lions Gate Film
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-Fiction
Dystopie
Sortie 2014
Durée 123 minutes
  • Musique : James Newton Howard

James Newton Howard est un musicien et compositeur américain né le 9 juin 1951 à Los Angeles (Californie). Il compose principalement des musiques de film. Il a été nommé à maintes reprises pour ses œuvres musicales.

Filmographie

Cinéma

Années 1980

  • 1985 : Head Office de Ken Finkleman
  • 1986 : Nobody’s Fool d’Evelyn Purcell
  • 1986 : Coup double (Tough Guys) de Jeff Kanew
  • 1986 : Huit millions de façons de mourir (8 Million Ways to Die) d’Hal Ashby
  • 1986 : Stargrove et Danja, agents exécutifs (Never Too Young to Die) de Gil Bettman (cocompositeur avec Lennie Niehaus)
  • 1986 : Femme de choc (Wildcats) de Michael Ritchie (cocompositeur avec Hawk Wolinski)
  • 1987 : Promised Land de Michael Hoffman
  • 1987 : Russkies de Rick Rosenthal
  • 1987 : Five Corners de Tony Bill
  • 1987 : Campus Man de Ron Casden
  • 1988 : Everybody’s All-American de Taylor Hackford
  • 1988 : Some Girls de Michael Hoffman
  • 1988 : Saigon l’enfer pour deux flics de Christopher Crowe
  • 1989 : Opération Crépuscule (The Package) d’Andrew Davis
  • 1989 : Les Indians (Major League) de David S. Ward
  • 1989 : Tap de Nick Castle

Années 1990

  • 1990 : Tels pères, telle fille (Three Men and a Little Lady) d’Emile Ardolino
  • 1990 : Désigné pour mourir (Marked for Death) de Dwight H. Little
  • 1990 : L’Expérience interdite (Flatliners) de Joel Schumacher
  • 1990 : Pretty Woman de Garry Marshall
  • 1990 : Coupe de Ville de Joe Roth
  • 1991 : Grand Canyon de Lawrence Kasdan
  • 1991 : Le Prince des marées (The Prince of Tides) de Barbra Streisand
  • 1991 : My Girl d’Howard Zieff
  • 1991 : Un été en Louisiane (The Man in the Moon) de Robert Mulligan
  • 1991 : Le Choix d’aimer (Dying Young de Joel Schumacher
  • 1991 : La Liste noire (Guilty by Suspicion) d’Irwin Winkler
  • 1991 : King Ralph de David S. Ward
  • 1992 : La loi de la nuit (Night and the City) d’Irwin Winkler
  • 1992 : American Heart de Martin Bell
  • 1992 : Glengarry de James Foley
  • 1992 : La Nuit du défi (Diggstown) de Michael Ritchie
  • 1993 : Le Saint de Manhattan de Tim Hunter
  • 1993 : Le Fugitif (The Fugitive) d’Andrew Davis
  • 1993 : Président d’un jour (Dave) d’Ivan Reitman
  • 1993 : Chute libre (Falling Down) de Joel Schumacher
  • 1993 : Les Survivants (Alive) de Frank Marshall
  • 1994 : Junior d’Ivan Reitman
  • 1994 : Wyatt Earp de Lawrence Kasdan
  • 1994 : Intersection de Mark Rydell
  • 1994 : Major League II de David S. Ward (musique de Michel Colombier) (musiques additionnelles)
  • 1995 : Le Don du roi (Restoration) de Michael Hoffman
  • 1995 : Waterworld de Kevin Reynolds
  • 1995 : French Kiss de Lawrence Kasdan
  • 1995 : Alerte ! (Outbreak) de Wolfgang Petersen
  • 1995 : Juste cause (Just Cause) d’Arne Glimcher (en)
  • 1996 : Un beau jour (One Fine Day) de Michael Hoffman
  • 1996 : Space Jam de Joe Pytka
  • 1996 : Réactions en chaîne (The Trigger Effect) de David Koepp
  • 1996 : Peur primale (Primal Fear) de Gregory Hoblit
  • 1996 : La Jurée (The Juror) de Brian Gibson
  • 1996 : Au-delà des lois (Eye for an eye) de John Schlesinger
  • 1996 : Sombres soupçons (The Rich Man’s Wife) d’Amy Holden Jones (musique de John Frizzell) (thème principal)
  • 1997 : The Postman de Kevin Costner
  • 1997 : L’Associé du diable (The Devil’s Advocate) de Taylor Hackford
  • 1997 : Le Mariage de mon meilleur ami (My Best Friend’s Wedding) de P. J. Hogan
  • 1997 : La Fête des pères (Fathers’ Day) d’Ivan Reitman
  • 1997 : Trait pour trait (Picture Perfect) de Glenn Gordon Caron (musique de Carter Burwell) (musiques additionnelles)
  • 1997 : Le Flic de San Francisco (Metro) de Thomas Carter (musique de Steve Porcaro) (musiques additionnelles)
  • 1997 : Menteur, menteur (Liar Liar) de Tom Shadyac (musique de John Debney) (thème principal)
  • 1997 : Le Pic de Dante (Dante’s Peak) de Roger Donaldson (musique de John Frizzell) (thème principal)
  • 1998 : Meurtre parfait (A Perfect Murder) d’Andrew Davis
  • 1999 : La neige tombait sur les cèdres (Snow Falling on Cedars) de Scott Hicks
  • 1999 : Mumford de Lawrence Kasdan
  • 1999 : Sixième Sens (The Sixth Sense) de M. Night Shyamalan
  • 1999 : Hypnose (Stir of Echoes) de David Koepp
  • 1999 : Just married (ou presque)(Runaway Bride) de Garry Marshall
  • 1999 : Wayward Son de Randall Harris (cocompositeur avec Steve Porcaro)

Années 2000

  • 2000 : Vertical Limit de Martin Campbell
  • 2000 : Incassable (Unbreakable) de M. Night Shyamalan
  • 2000 : Dinosaure (Dinosaur) d’Eric Leighton
  • 2001 : Couple de stars (America’s Sweethearts) de Joe Roth
  • 2001 : Atlantide, l’empire perdu (Atlantis, the Lost Empire) de Gary Trousdale et Kirk Wise
  • 2002 : La Planète au trésor, un nouvel univers (Treasure Planet) de Ron Clements
  • 2002 : Le Club des empereurs (The Emperor’s Club) de Michael Hoffman
  • 2002 : Amours suspectes (Unconditional Love) de P. J. Hogan
  • 2002 : Signes (Signs) de M. Night Shyamalan
  • 2002 : Big Trouble de Barry Sonnenfeld
  • 2003 : Peter Pan de P. J. Hogan
  • 2003 : Dreamcatcher de Lawrence Kasdan
  • 2004 : Collatéral (Collateral) de Michael Mann
  • 2004 : Le Village (The Village) de M. Night Shyamalan
  • 2004 : Hidalgo de Joe Johnston
  • 2005 : King Kong de Peter Jackson
  • 2005 : L’Interprète (The Interpreter) de Sydney Pollack
  • 2005 : Batman Begins de Christopher Nolan (cocompositeur avec Hans Zimmer)
  • 2006 : Blood Diamond d’Edward Zwick
  • 2006 : La Jeune Fille de l’eau (Lady in the Water) de M. Night Shyamalan
  • 2006 : Camping Car de Barry Sonnenfeld
  • 2006 : La Couleur du crime (Freedomland) de Joe Roth
  • 2007 : La Guerre selon Charlie Wilson (Charlie Wilson’s War) de Mike Nichols
  • 2007 : Je suis une Légende (I Am Legend) de Francis Lawrence
  • 2007 : Le Dragon des mers : La Dernière Légende (The Water Horse: Legend of the Deep) de Jay Russell
  • 2007 : Michael Clayton de Tony Gilroy
  • 2007 : The Lookout de Scott Frank
  • 2007 : The Great Debaters de Denzel Washington (cocompositeur avec Peter Golub)
  • 2008 : Confessions d’une accro au shopping (Confessions of a Shopaholic) de P. J. Hogan
  • 2008 : Phénomènes (The Happening) de M. Night Shyamalan
  • 2008 : Les Insurgés (Defiance) d’Edward Zwick
  • 2008 : The Dark Knight de Christopher Nolan (cocompositeur avec Hans Zimmer)
  • 2008 : Mad Money de Callie Courie (cocompositeur avec Marty Davich
  • 2009 : Duplicity de Tony Gilroy
  • 2009 : État de choc (Inhale) de Baltasar Kormákur

Années 2010

  • 2010 : Nanny McPhee et le Big Bang (Nanny McPhee and the Big Bang) de Susanna White
  • 2010 : Le Dernier Maître de l’air (The Last Airbender) de M. Night Shyamalan
  • 2010 : Salt de Phillip Noyce
  • 2010 : The Risk Pool de Lawrence Kasdan
  • 2010 : The Tourist de Florian Henckel von Donnersmarck
  • 2010 : Love, et autres drogues (Love and Other Drugs) d’Edward Zwick
  • 2011 : Gnomeo and Juliet de Kelly Asbury
  • 2011 : Green Lantern de Martin Campbell
  • 2011 : The Green Hornet de Michel Gondry
  • 2011 : Il n’est jamais trop tard (Larry Crowne) de Tom Hanks
  • 2012 : Hunger Games (The Hunger Games) de Gary Ross
  • 2012 : Blanche-Neige et le Chasseur (Snow White & the Huntsman) de Rupert Sanders
  • 2012 : Jason Bourne : L’Héritage (The Bourne Legacy) de Tony Gilroy
  • 2013 : After Earth de M. Night Shyamalan
  • 2013 : Hunger Games : L’Embrasement (Catching Fire) de Francis Lawrence
  • 2013 : Parkland de Peter Landesman (de)
  • 2014 : Maléfique (Maleficent) de Robert Stromberg
  • 2014 : Hunger Games : La Révolte, Part 1 (The Hunger Games: Mockingjay) de Francis Lawrence

Télévision

  • 1987 : Trying Times de Sheldon Larry (série TV)
  • 1988 : Go Toward the Light de Mike Robe (film TV)
  • 1989 : Men de Peter Werner (série TV) (pilote)
  • 1990 : Descending Angel de Jeremy Paul Kagan (film TV)
  • 1990 : Somebody Has to Shoot the Picture (en) de Frank Pierson (film TV)
  • 1990 : Contre toute évidence de Michael Switzer (film TV)
  • 1990 : Cas de conscience (The Image) de Peter Werner (film TV)
  • 1992 : Le Choix d’une mère (A Private Matter) de Joan Micklin Silver (film TV)
  • 1992 : 2000 Malibu Road de Terry Louise Fisher (série TV) (thème principal)
  • 1994 : Urgences (ER) de Michael Crichton (série TV) (musique de Marty Davich) (thème principal, pilote)
  • 1996 : The Sentinel de Danny Bilson (série TV) (musique de John M. Keane) (thème principal)
  • 1998 : De la Terre à la Lune (From the Earth to the Moon) de Frank Marshall (série TV) (Épisode 6)
  • 2000 : Gideon’s Crossing (en) de Tony Bill (série TV) (musique de Steve Porcaro) (thème principal)
  • 2005 : Magnifique désolation : marchons sur la Lune de Mark Cowen (documentaire) (musique de Blake Neely) (thème principal)

Distinctions

Récompenses

  • ASCAP
    • 1994 : Meilleur film au box-office pour Président d’un jour et Le Fugitif
    • 1995 : Meilleure série pour Urgences
    • 1996 : Meilleure série pour Urgences
    • 1996 : Meilleur film pour Alerte ! et Waterworld
    • 1997 : Meilleure série pour Urgences
    • 1997 : Meilleur film au box-office pour Peur primale et Space Jam
    • 1998 : Meilleure série pour Urgences
    • 1998 : Meilleur film au box-office pour Le Pic de Dante et Le Mariage de mon meilleur ami
    • 1999 : Meilleure série pour Urgences
    • 1999 : Meilleur film au box-office pour Meurtre parfait
    • 2000 : Prix Henry Mancini
    • 2000 : Meilleure série pour Urgences
    • 2000 : Meilleur film au box-office pour Sixième Sens et Just married (ou presque)
    • 2001 : Meilleure série pour Urgences
    • 2001 : Meilleur film au box-office pour Dinosaure
    • 2002 : Meilleure série pour Urgences
    • 2002 : Meilleur film au box-office pour Couple de stars
    • 2003 : Meilleure série pour Urgences
    • 2003 : Meilleur film au box-office pour Signes
    • 2004 : Meilleure série pour Urgences
    • 2005 : Meilleure série pour Urgences
    • 2005 : Meilleur film au box-office pour Collatéral et Le Village
    • 2006 : Meilleure série pour Urgences
    • 2006 : Meilleur film au box-office pour Batman Begins, King Kong et L’Interprète
  • Académie des films de science-fiction, fantastique et horreur
    • 2009 : Saturn Award de la meilleure musique pour The Dark Knight : Le Chevalier noir
  • Emmy Awards
    • 2001 : Prix du meilleur thème principal Gideon’s Crossing (en)
  • Grammy Awards
    • 2009 : Prix de la meilleure composition originale pour The Dark Knight : Le Chevalier noir
  • Palm Springs International Film Festival
    • 2008 : Prix Frederick Loewe pour la composition de musiques de film
  • World Soundtrack Awards
    • 2008 : Composition de l’année pour La Guerre selon Charlie Wilson

Nominations

  • Oscar du cinéma
    • 1992 : Nommé à l’Oscar de la meilleure musique de film pour Le Prince des marées
    • 1994 : Nommé à l’Oscar de la meilleure musique de film pour Le Fugitif
    • 1995 : Nommé à l’Oscar de la meilleure musique de film pour Junior
    • 1997 : Nommé à l’Oscar de la meilleure musique de film pour Un beau jour
    • 1998 : Nommé à l’Oscar de la meilleure musique de film pour Le Mariage de mon meilleur ami
    • 2005 : Nommé à l’Oscar de la meilleure musique de film pour Le Village
    • 2008 : Nommé à l’Oscar de la meilleure musique de film pour Michael Clayton
    • 2009 : Nommé à l’Oscar de la meilleure musique de film pour Les Insurgés
  • Académie des films de science-fiction, fantastique et horreur
    • 2001 : Nommé au Saturn Award de la meilleure musique pour Dinosaure
    • 2006 : Nommé au Saturn Award de la meilleure musique pour Batman Begins
  • Annie Award
    • 2000 : Nommé au prix de la meilleure musique pour Dinosaure
    • 2001 : Nommé au prix de la meilleure musique pour Atlantide, l’empire perdu
  • BAFTA Awards
    • 2009 : Nommé au prix de la meilleure musique pour The Dark Knight : Le Chevalier noir
  • Broadcast Film Critics Association Awards
    • 2009 : Nommé au prix du meilleur compositeur pour The Dark Knight : Le Chevalier noir
  • Emmy Awards
    • 1989 : Nommé au prix de la meilleure musique pour Men
    • 1991 : Nommé au prix de la meilleure musique pour Urgences
  • Golden Globes
    • 1995 : Nommé au prix de la meilleure musique originale pour Junior
    • 1997 : Nommé au prix de la meilleure musique originale pour Un beau jour
    • 2006 : Nommé au prix de la meilleure musique originale pour King Kong
    • 2009 : Nommé au prix de la meilleure musique originale pour The Dark Knight : Le Chevalier noir
  • Grammy Awards
    • 1998 : Nommé au prix de la meilleure musique originale pour Un beau jour
    • 2008 : Nommé au prix de la meilleure composition pour Blood Diamond
  • Satellite Awards
    • 2000 : Nommé au prix de la meilleure composition originale pour La neige tombait sur les cèdres (Snow Falling on Cedars)
    • 2008 : Nommé au prix de la meilleure composition originale pour The Lookout
  • World Soundtrack Awards
    • 2001 : Nommé au prix de la meilleure composition originale pour Atlantide, l’empire perdu
    • 2005 : Nommé au prix de la composition de l’année pour Batman Begins
    • 2006 : Nommé au prix de la composition de l’année et au prix du compositeur de l’année pour King Kong



De: fr.wikipedia.org

La BO de Hans Zimmer pour "Interstellar"

Interstellar, ou Interstellaire au Québec, est un film de science-fiction britannico-américain produit, coécrit et réalisé par Christopher Nolan, sorti en 2014, avec pour acteurs principaux, Matthew McConaughey, Anne Hathaway, Jessica Chastain, Michael Caine et dans un rôle secondaire Matt Damon. Dans un futur proche la Terre est devenue hostile balayée par de fréquentes tempêtes de sable et les cultures se raréfient. Un groupe d’explorateurs mené par Cooper utilise un vaisseau interstellaire pour franchir un trou de ver, récemment découvert, permettant de parcourir des distances jusque-là infranchissables afin de trouver une nouvelle planète habitable à coloniser pour l’humanité.
Continue reading →

Comment enregistrer de l'audio de haute qualité dans un film sur un budget

Dans un projet audiovisuel, comme le mot l’indique, le son, comme les images, est important. Dans ce tutoriel, nous allons découvrir un moyen d’enregistrer de haute qualité, même avec un petit budget. Continue reading →

La BO de "The Order: 1886"

The Order: 1886

The Order: 1886 est un jeu vidéo d’action développé par Ready at Dawn Studios et SCE Santa Monica Studio et édité par Sony Computer Entertainment sur PlayStation 4 prévu pour 2015.

Au Moyen Âge, un ordre de chevaliers doit protéger l’humanité de loups-garous très puissants, plongeant le monde dans une guerre longue et meurtrière. L’humanité subit défaites sur défaites jusqu’à la révolution industrielle en 1886, leur faisant découvrir de nombreuses technologies telles que l’imagerie thermique, les zeppelins ainsi que de nouvelles armes électriques (mitrailleuses, lance-grenades, etc.). Vient s’ajouter aux loups-garous une nouvelle menace, celle des classes inférieures qui prennent les armes du fait de leurs conditions de vie (loi martiale, quartiers infestés, pauvreté, etc.). Les chevaliers étant alors du côté des nobles et du gouvernement, ils combattent ces combattants de fortune en plus des hordes de loups-garous sanguinaires.

De: fr.wikipedia.org

Labrinth


Timothy McKenzie, né le 21 Mars 1989, Hackney à Londres, mieux connu sous son nom de scène Labrinth, est un chanteur-compositeur anglais et producteur de disques. McKenzie est signé à Syco Music de Simon Cowell label1, devenant ainsi le premier non-talent show signature en six ans. Initialement, il a été pressenti pour travailler en tant que producteur, mais Cowell le signe comme un artiste solo.
Continue reading →

Le sound design de Interstellar et la controverse

El sonido de la película ‘Interestelar’ deliberadamente 'opaca' el diálogo

Après la projection d’””, les fans se sont plaints que la musique du film était trop forte, si bien qu’ils pouvaient à peine entendre les dialogues. Les responsables de salles de cinéma ont dû notifier qu’il n’y avait aucun problème avec le son, au niveau technique, mais la musique était ainsi car c’est ce que voulait. Continue reading →

Sinéad O'Connor


Sinéad-Marie-Bernadette O’Connor (ʃɪˈneɪd oʊ ˈkɒnər1 est née le 8 décembre 1966 à Dublin) est une chanteuse et compositrice irlandaise. Sa reprise de la chanson Nothing Compares 2 U composée par Prince fut son plus grand succès en single.

Ancor maestra – Musique originale par bandesononline.com

Counting Crows


Counting Crows est un groupe américain de rock alternatif, devenu célèbre à partir de 1994 après la sortie de leur album August and Everything After, dont est issue la chanson Mr. Jones.

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Adam Duritz, chanteur de Counting Crows

Continue reading →